Fiche elevage Ceratophrys cranwelli

La Grenouille cornue de Cranwell ou « grenouille “PacMan”
Classification :
Classe : Amphibia
Sous-classe : Lissamphibia
Super-ordre : Salientia
Ordre : Anura
Sous-ordre : Neobatrachia
Famille : Ceratophryidae
Genre : Ceratophrys
Distribution :
Amérique du Sud : Brésil, Argentine, Bolivie et Paraguay dans les sous-bois humides.
Description :
Les Ceratophrys sont des grenouilles massives. Le mâle est généralement plus petit que la
femelle il mesure environ 10 cm et les femelles 15 cm. Le mâle peut être identifié grâce à son
sac vocal au niveau de la gorge leur permettant de coasser. Un autre dimorphisme sexuel, le
mâle adulte à la gorge plus foncée que la femelle.
Les grenouilles cornues possèdent un appendice de peau au-dessus de l’œil, ce qui leur a
valu leur nom.
Leurs grandes pattes leur permettant de creuser facilement la terre et de s’y enterrer. Ces
grenouilles sont adaptées pour une vie exclusivement terrestre. Elles chassent à l’affut.
Leur ventre prend les 2/3 tiers du corps, et elles possèdent une large « bouche » leur
permettant d’ingérer des proies qui font presque la moitié de leur corps.
En captivité elles peuvent vivre une quinzaine d’années, voir plus.
Terrarium :
Pour un spécimen adulte un bac de 60x40x30 centimètres est un minimum. Cette espèce
pouvant être agressive et cannibale, il n’y a pas de cohabitation possible entre individus.
Le substrat est constitué d’un mélange de tourbe blonde et terreau ou bien plantation soil »
d’Exo Terra, ce mélange permet de conserver une hygrométrie importante et de planter le
terrarium convenablement. Ce substrat est disposé sur une épaisseur de sept centimètres,
au dessus d’une couche de billes d’argile permettant de drainer le surplus d’eau si cela est
nécessaire.
Une large gamelle d’eau avec une faible hauteur d’eau (2-3 centimètres) est placé dans le
terrarium. Cette espèce est très mauvaise nageuse.
Température/Éclairage/Humidité :
Point chaud :26-28 °C
Point froid : 24-26°C
Assurés par une lampe chauffante type Infra rouge, la nuit la température sera abaissée de
quelques degrés pour atteindre les 22°C ambiants de la pièce.
Dans la nature, les animaux peuvent s’exposer aux radiations ultra-violets (UV) aussi une
lampe UV ou bien un néon avec un cycle jour/nuit devra être installé
L’humidité sera maintenue à environ 80%. Pour maintenir ce taux d’humidité, on vaporise
idéalement le terrarium avant l’allumage de la lumière le matin et après l’extinction le soir.

Nourriture :
Cette espèce est assez vorace, on fera donc attention au sur-nourrissage (j ai déjà entendu
parlé de ceratophrys qui explose littéralement, parce qu’elles ont mangé une proie trop
grosse !). Carnivore, elle se nourrit de différentes proies, qu’on fera variées au maximum par
soucis d’un bon apport nutritif : grillon, criquet, vers de terre, teignes de ruche ou même vers
de farine (en faible quantité). Un individu est nourri deux fois par semaine en bonne quantité,
de plusieurs proies. Toutes les proies sont saupoudrées de calcium. Étant donné qu’une
source d’UV est présente, les proies ne seront pas saupoudrées de vitamine D3.
Les spécimens adultes peuvent être nourrit aux rongeurs…

Reproduction :
La reproduction en captivité est compliquée. Dans les élevages professionnel (au Etats Unis),
on leur injecte de l’ocytocine pour les pousser à la reproduction.
En terrarium on peut tenter de recréer une saison sèche, puis une saison des pluies, puis
mettre le mâle et la femelle ensemble en espérant qu’une ne dévorera pas l’autre (espèce
cannibale, penser à bien nourrir avant !) Après après avoir incuber les œufs, Les têtards sont
aussi cannibales que les parents aussi ils seront maintenus individuellement.

Adopter une Ceratophrys cranwelli ?